Pourquoi protéger sa peau du soleil ?

P

lus que quelques semaines avant l’été et le soleil fait enfin son apparition après de longs mois d’hiver. On a donc qu’une seule idée en tête : profiter du soleil qui nous a tant manqué, de sa chaleur si réconfortante et de son apport en vitamine D pour nous requinquer !
On troque donc les pulls contre les petits t-shirts et on s’expose sans forcément mettre sa crème solaire, car on est simplement trop heureux de pouvoir sentir la chaleur de ces rayons sur notre peau.
C’est alors que les premiers coups de soleil apparaissent... Aïe ! On aurait peut-être pu les éviter ceux-là…
Et oui, bien que l’exposition au soleil nous procure un sentiment de bien-être par la sécrétion de mélatonine, une exposition sans crème solaire adaptée présente des risques non négligeables pour la peau.

Les rayons du soleil

La lumière du soleil est composée d’une infinité de rayonnements lumineux de différentes longueurs d’onde. Si on devait classer les rayons du soleil des longueurs d’onde les plus courtes aux plus longues, on obtiendrait le classement suivant :

  • Les rayons cosmiques
  • Les rayons gamma
  • Les rayons X
  • Les rayons ultraviolets (UVC, UVB et UVA)
  • Le rayonnement visible
  • Les infrarouges
  • Les ondes radio

Les rayons du soleil, allant des rayons cosmiques jusqu’aux UVC, sont très dangereux et incompatibles avec la vie terrestre. Fort heureusement, ces rayons sont filtrés par l’atmosphère et ne peuvent donc pas atteindre la surface de la Terre.

Ainsi, lorsque l’on ressent la chaleur du soleil sur notre peau, il s’agit de l’action des rayons infrarouges qui dégagent de la chaleur. D’un autre côté, les UVB et UVA, eux, sont des rayons froids qui ont plutôt une forte action biologique.

Les UVA et UVB

Outre les coups de chaleur, les insolations ou encore l’allergie au soleil, une exposition aux rayons du soleil sans protection adaptée entraîne aussi et surtout des effets destructeurs pour la peau.

  • Les UVB pénètrent dans la peau et se stoppent, pour 85% d’entre eux, au niveau de l’épiderme qui correspond aux couches supérieures de la peau. C’est aux UVB que nous devons notre bronzage et notre teint hâlé de retour de vacances. Ils sont également responsables des coups de soleil qui sont le signal d’alarme d’une exposition trop importante au soleil et donc aux UVB. À long terme, les UVB ont un fort effet cancérigène. Les cancers de la peau, causés principalement par l’exposition au soleil, sont la conséquence la plus grave de l’irradiation par les rayons du soleil.
  • Les UVA, pénètrent la peau plus en profondeur puisque 50% d’entre eux vont atteindre le derme, qui constitue la couche interne de la peau, située juste sous l’épiderme. Le derme a une action protectrice et réparatrice pour la peau et les tissus endommagés. Ainsi, une exposition trop longue aux UVA va entraîner une pigmentation et une altération de la peau de manière profonde et irréversible. Les UVA sont donc responsables d’un vieillissement prématuré de la peau et génèrent des radicaux libres. Ceux-ci s’attaquent aux molécules biologiques des structures cellulaires et de l’ADN. Ils vont donc engendrer une diminution des réponses immunitaires de l’organisme.

Les UVB et UVA ont une réelle action destructrice sur la peau. Si on ne s’en protège pas, ils créent des lésions cellulaires responsables du vieillissement de la peau ou pire, de cancers de la peau. Mais, les UVB et UVA représentent aussi un vrai danger pour le système immunitaire et pour d’autres parties du corps tels que les yeux et les cheveux.

Il est donc important de bien protéger ses yeux du soleil, car les UVB et UVA peuvent provoquer des photokératites (inflammation de la cornée), des phénomènes de cataracte, voire des dommages de la rétine. 
Pour ce qui est des cheveux, le soleil les assèche et les rend plus cassants. Ce phénomène s’accentue si l’exposition au soleil est accompagnée de baignade en eau de mer ou dans de l’eau chlorée (dans les piscines, par exemple).

Le vieillissement de la peau par le soleil

Lorsqu’on parle de vieillissement de la peau, il s’agit de l’apparition de signes comme des tâches, des rides qui n’étaient pas là auparavant et qui arrivent avec les années qui passent.

L’apparition de ces signes est tout à fait normal passé un certain âge. Cependant, une exposition prolongée au soleil accélère le vieillissement de la peau.
Le vieillissement de la peau par le soleil est plus marqué majoritairement  sur les zones découvertes telles que le visage, les mains ou encore le décolleté Parmi les signes incontournables de l’héliodermie (le vieillissement de la peau par le soleil), on retrouve les tâches pigmentaires plus ou moins foncées que l’on appelle aussi taches de vieillesse.
L’hyperpigmentation peut arriver à tout âge et n’est pas dangereuse pour la santé, mais elle est irréversible et fortement accentuée par les expositions prolongées au soleil.

L’exposition au soleil engendre également l’apparition de rides profondes et des télangiectasies ou dilatation des petits vaisseaux sanguins sous la peau, visibles en surface.

Il est donc important de bien se protéger du soleil avec une crème solaire minérale bio comme Doux Soleil.

Les impacts du soleil selon les types de peau

Vous l’avez forcément remarqué, nous ne réagissons pas tous au soleil de la même manière.

La raison pour laquelle nous ne sommes pas tous égaux face au rayonnement solaire est les impacts du soleil selon les types de peau sont différents. Nous avons chacun et chacune, une photosensibilité qui nous est propre. Celle-ci s’explique par notre phototype.

Le phototype d’une personne est caractérisé par sa couleur de peau et la sensibilité de de la peau face à l’exposition au soleil. Sept sortes de phototypes ont pu être identifiées en analysant les réactions cutanées face à l’exposition solaire.

  • Phototype 0 : ce phototype est très rare et concerne les personnes albinos. Les personnes correspondant à un phototype 0 ont un déficit génétique qui les empêche de synthétiser la mélanine (responsable de la pigmentation de la peau et des cheveux). La moindre exposition au soleil entraîne donc une brûlure de la peau puisque c’est la mélanine qui protège la peau contre les rayonnements du soleil.
  • Phototype 1 : il s’agit du phototype des personnes rousses qui se caractérise par une peau très claire et laiteuse qui ne bronze jamais et prend toujours des coups de soleil.
  • Phototype 2 : ces personnes sont blondes à la peau claire et sont sujettes aux coups de soleil quasi-systématiques. Elles bronzent tout de même légèrement et peuvent donc espérer finir les vacances avec un teint hâlé très clair.
  • Phototype 3 : ce phototype est un phototype dit intermédiaire. Très fréquent en France, il concerne les personnes blondes ou châtains avec une peau claire à mate. Le début d’exposition est le plus traître pour ces phototypes, car c’est le moment où ils prennent généralement des coups de soleil. Elles pourront néanmoins profiter d’un bronzage doré pour la suite des vacances.
  • Phototype 4 : les personnes bénéficiant de ce phototype ont une peau mate et des cheveux bruns. Elles bronzent rapidement et profitent d’un bronzage foncé tout en étant peu sujettes aux coups de soleil.
  • Phototype 5 : aussi appelé « le type méditerranéen », ce phototype concerne les personnes brunes à peau mate qui bronzent très rapidement et n’ont des coups de soleil que de manière exceptionnelle. Leur bronzage est foncé.
  • Phototype 6 : dernier phototype de ce classement, il est attribué aux peaux noires qui ne brûlent pas.

Cette description des phototypes nous donnent donc les impacts du soleil selon des types de peau. En déterminant son phototype on peut donc mesurer le risque que l’on prend lors d’une exposition au soleil.

Ainsi, selon ce classement, plus votre peau est claire (phototype 0 à 3) plus il est important de vous protéger du soleil avec une crème solaire notamment, car votre peau sera davantage sujette aux coups de soleil et aux dangers du soleil.

Quelques conseils pour s’exposer au soleil sans danger

Il est indispensable d’adopter une attitude raisonnable et de bon sens lorsqu’on décide de s’exposer au soleil et de se protéger à chaque exposition.

1. Les autobronzants ne protègent pas du soleil

Le bronzage est devenu une quête ultime pour des vacances réussies. On a donc tendance à utiliser des accélérateurs de bronzage ou des autobronzants. Or on oublie trop souvent que les autobronzants ne protègent pas du soleil et les accélérateurs de bronzage non plus. 

Une alternative, pour celles et ceux qui désirent un teint hâlé en amont des vacances pour minimiser les effets du soleil sur la peau, serait les compléments alimentaires.
Il est conseillé de les prendre quelques semaines avant l'exposition pour bénéficier d'un hâle léger et minimiser les effets néfastes du soleil. Ces compléments peuvent également être pris pendant la période d'exposition et après pour maintenir le bronzage et limiter le vieillissement de la peau.

2. Choisir une crème solaire minérale bio

Pour bien se protéger du soleil, il est important de choisir une bonne crème solaire. Choisir une crème solaire minérale bio, c'est opter pour la force du naturel, la qualité des produits bio, mais surtout pour une crème solaire respectueuse de l'environnement autant que de votre peau.
Les crème solaires sont un grand fléau pour les océans. C'est pourquoi nous vous conseillons de choisir une crème solaire biodégradable, pour préserver nos océans.
Avec notre crème solaire minérale bio Doux Soleil, profitez d'une protection optimale pour toute la famille. Son indice 50+ convient aussi bien aux enfants qu'aux parents et à tous les phototypes.

3. Bien hydrater sa peau après l'exposition

Pendant l'exposition au soleil, la peau est agressée, bien qu'elle soit protégée. Ainsi, bien hydrater sa peau après l'exposition au soleil est primordial pour nourrir l'épiderme. Celui a été agressé et asséché, il a donc besoin d'une grande dose d'hydratation.
Pour hydrater votre peau après l'exposition, nous vous conseillons d'appliquer une huile sèche comme que Divine ou Élémentaire, toutes deux naturelles et certifiées bio.

Retrouvez nos conseils pour profiter du soleil tout en se protégeant et des astuces pour bien choisir votre crème solaire dans notre article : Crème solaire naturelle Bio, non polluante : que choisir ?

CREME SOLAIRE MINERALE BIO - DOUX SOLEIL
CREME SOLAIRE MINERALE BIO - DOUX SOLEIL
CREME SOLAIRE MINERALE BIO - DOUX SOLEIL

CREME SOLAIRE MINERALE BIO - DOUX SOLEIL

9,00 €

Protégez-vous pour un bronzage lumineux et durable

  • Protection optimale contre les rayons du soleil (SPF50+)
  • Favorise un bronzage naturel, lumineux et durable
  • Hydrate en profondeur

 

Le petit + : biodégradable, Doux Soleil ne fait pas de concession entre protection de la peau et des océans

Tous types de peaux - Convient parfaitement aux enfants et aux femmes enceintes
Fabrication française - 98% naturelle et 35% biologique
Certifiée bio COSMOS ORGANIC par Ecocert Greenlife selon le référentiel COSMOS.

Crème solaire certifiée bio   Excellent sur Yuka   Excellent sur INCI Beauty   100% fabriqué en France

Related Posts